Le Green Building

Définition

Le Green Building est un bâtiment qui est conçu de manière à :

- optimiser sa performance, son utilisation d'énergie, d'eau, et de ressources,

- accroître le niveau de confort de ses usagers, tout en préservant leur santé,

- réduire son empreinte sur l'environnement, au niveau de ses déchets, de la pollution.

 

Construire des bâtiments basse consommation, passifs ou à énergie positive est un métier complexe qui tend à être maîtrisé par peu d'acteurs encore en France.

1 - C'est tout d'abord une question de bon sens dans la conception environnementale,

2 - C'est aussi la connaissance des nouveaux matériaux et de leur mise en oeuvre,

3 - C'est surtout, pour aller au bout de la logique de performance énergétique, l'assistance aux équipes de conception (assistance à maîtrise d'ouvrage ou maître d'oeuvre) de supports informatiques avec outils de simulation intégrés.

 

La généralisation du Green Building à l'avenir se heurte à un double problème de formation et aussi de culture.

Les outils du Green Building

En effet, les outils de simulation et de modélisation sont de plus en plus une affaire de spécialistes. Hormi un logiciel comme Ecotect qui gère tous les aspects d'un projet, mais sans applications spécialisées, il devient de plus en plus technique de mener un projet de conception performant. Par exemple, en thermique, le calcul statique utilisés par des logiciels simplifiés (codes de calcul statiques) ne sont pas aussi solides que des approches en termes de simulation thermique dynamique que seuls des spécialistes peuvent réaliser correctement avec un gros travail d'analyse et de maîtrise de équations de base de la thermique des fluides.

La complexification technique en conception tend à se généraliser dans tous les aspects de la conception d'un Green Building (acoustique, ventilation, éclairage, héliodons, eau, aéraulique...).

La gestion de projets de Green Building

Il devient en conséquence important d'apprendre à travailler de concert en étant efficace pour ne pas nuire au coût de la conception. Les outils et les méthodes doivent évoluer. Par exemple, la maquette numérique se développe afin que l'équipe de conception, même séparée géographiquement puisse contribuer en travaillant en même temps sur un projet, grâce à un partage de plans 3D par internet.

Ceci présente l'avantage de ne pas reléguer le calcul en fin de projet, après la méthode empirique, et lorsqu'il a perdu de son intérêt !

Architectes d'agence et ingénieurs de bureaux d'études doivent travailler main dans la main afin de réaliser des projets artistiques, esthétiques, à faibles coût d'usage, et confort maximum.

Comment expliquer qu'un projet de conception d'un bâtiment HQE imprime plus de dix fois sa surface en supports papiers ! Ainsi, un programme de 1000m² SHON va occasionner entre les différentes équipes au moins 10000m² d'impression papier avec ses différents livrables.

Le Building Information Modeling (BIM)

Le concept de BIM consiste à générer et gérer un bâtiment durant toute sa période de vie, depuis sa conception en 3D jusqu'au suivi de ses consommations énergétiques.

Il facilite le transfert de données en 3D et l'interopérabilité selon un format informatisé pour l'équipe de conception. Outre Atlantique, ce modèle d'échange commun et de travail commence à arriver. Il représente le format d'échange d'avenir entre architecture et bureaux d'études. On passe des formats Autocad 2D (DWG) aux formats IFC 3D (Industry Foundation Classes).