Fait à base de vêtement en coton non réutilisables, l’isolant Métisse est fabriqué par le réseau social Le Relais (membre d’Emmaüs France) qui gère la collecte, le ramassage et le tri des textiles issus des dons.
Les fibres des vêtements collectées sont broyées puis ré-assemblées en panneaux isolants composés à 70% de coton, 15% de laine et acrylique et du polyester en guise de liant. Les panneaux sont ensuite mis en œuvre comme les autres isolants sous cette forme.
Une gamme de produit offre le choix de plusieurs densités (18, 25, 50, 75kg/m3) dont Les caractéristiques thermiques varient de 0.046 W/m.K à 0.038 W/m.K ce qui est équivalent à des isolants tels que la laine de verre ou la ouate de cellulose. Le déphasage varie en fonction de la densité de 3h36 à 6h30 ce qui permet de pouvoir traiter le confort d’été si besoin.
Le Métisse a obtenu un ATEX concernant la pose sur parois verticales en ossature bois. La publication de l’ATEC complet est prévue pour le 1er trimestre 2011.
Finalement, le Métisse a des caractéristiques comparables aux isolants du marché mais en plus il a l’avantage de participer au développement durable :
- d’une part puisque sa matière première est issue de déchets,
- d’autre part car il est réalisé par une entreprise solidaire qui crée des emplois,
- et finalement car ce matériaux ne dégage pas de substances nocives pour la santé lors qu’il est en place.

Espérons que le nouveau Métisse flocon à souffler pour plancher en combles perdus obtiendra un avis technique dans l’année afin d’entrer sur le marché du BBC au plus vite.

Métisse, isolant naturel, démarche HQE, développement durable et performance énergétique - Avenir Investir

Posted by admin, filed under Bioclimatique, Bâtiment passif, Matériaux. Date: décembre 14, 2010, 8:38 | No Comments »