Prenons comme prétexte l’entrée au collège de France de Sir Nicholas Stern à la chaire développement durable, pour faire un bilan des sujets tabous sur le changement climatique. Rappelons qu’il est important de se poser ces questions si l’on souhaite inverser la vapeur à temps.

> Le coût du changement climatique
Exemple : il faudrait selon le rapport Stern consacrer 1% du PIB annuel de la planète pour réduire les émissions de Gaz à effet de serre ; ce qui correspond aux dépenses mondiales de publicité. Sinon, le coût serait 5 à 20 fois plus élevé. Mieux vaut prévenir qu’essayer de guérir ? Ces chiffres sont certainement fondés, puisqu’en tant qu’ancien économiste en chef dela banque mondiale, M. Stern sait probablement les interpréter. Faudra-t-il travailler plus pour gagner moins ?
Liens :
Le rapport STERN de 2006 en Anglais : http://www.hm-treasury.gov.uk/stern_review_report.htm
Les cours de la chaire DD du collège de France : http://www.college-de-france.fr/default/EN/all/cha_eur/

Pour continuer, reprenons des thèmes chers à Jean-Marc Jancovici, “M. irrévérencieux”, qui bizarrement porte la voie de la sagesse.

> La surpopulation
En 2006, le taux de croissance démographique mondial annuel était estimé à 1,14%.
Remarque : avec un tcam de 1,02 à la puissance 50, on triple la population en 50 ans !!! Les ingénieurs dans ce court laps de temps ont beau imaginer de trouvailles techniques extraordinaires pour baisser l’énergie nécessaire à notre mode de vie, ou réduire le CO² nécessaire à la satisfaction d’un besoin… Si l’on divise par 2 le CO² et que la population fait fois 4 en parallèle, c’est un facteur 10 qu’il faudrait viser ! La surpopulation est donc un problème clef, qu’on le veuille ou non.

Prenez le temps de lire le lien suivant :
http://forums.futura-sciences.com/environnement-developpement-durable-ecologie/322118-parlons-de-surpopulation.html

Deux types de remèdes pour inverser la croissance démographique :
- Des remèdes structurels : apporter prospérité et développement, puisque les pays riches et développés ont une pyramide démographique rognée à sa base.
- Des remèdes conjoncturels : commencer les allocations familiales à 1 enfant, les finir à 3 ?

Surpopulation mondiale, courbe croissance démographique mondiale

Un monde surpeuplé confronté au réchauffement climatique et à la raréfaction des ressources sera moins pacifique. Certaines régions du monde sont déjà à la rupture au niveau des balances migratoires (rapport Stern).

> Les énergies renouvelables
On parle des EnR comme des énergies nouvelles. Ce sont plutôt des énergies anciennes ! Les énergies renouvelables à exploiter en priorité par l’homme sont le bois et l’hydrolique, bien avant le solaire, l’éolien et la biomasse.

> Le changement climatique
L’atmosphère (la météo) n’influe pas l’évolution de la température à l’échelle du siècle ; c’est l’océan le régulateur. Dans la perturbation du système climatique, l’homme devient-il le facteur dominant ?  Probablement, mais ce qui est sur, c’est que le système ne se remettra pas en état, la mal est irréversible. Les Gaz à Effet de Serre restent plus d’un siècle dans l’atmosphère.
Comme pour un fumeur qui s’arrête de fumer, on ne limite que l’ampleur du phénomène en stoppant et rester optimiste aide. Si l’on arrête d’émettre tout GES (hypothèse impossible), la température augmentera tout de même de 0,5°C. Si l’on émet de manière constante, sans accroissement, la température augmentera de 2°C. A titre de comparaison, 5°C nous séparent de l’aire glacière, et la transition s’était alors étalée sur 10 000 ans avec un population très faible et nomade…
Il est temps de prendre conscience que nous sommes les générations futures dont nous parlons !

> Augmenter le prix de l’énergie
1 litre d’essence, c’est 10kWh, c’est l’équivalent du travail de 10 paires de jambes. Jean-Marc Jancovici compare les pauvres et les riches des pays développés à des Nababs. En effet, notre niveau de consommation énergétique annuel est tel, que c’est comme si l’on était entouré d’une centaine d’esclaves en permanence pour nous servir.
Quant-au stock d’énergies fossiles nous permettant de maintenir ce train de vie ? Il est épuisable, non renouvelable et à moitié consommé. De quoi se poser encore des questions.

Liens :
Conférence de Jean-Marc Jancovici aux semaines sociales (environ 50min, 2007) :
Partie 1 : http://www.youtube.com/watch?v=RlrMfkEutHo&feature=player_embedded
Partie 2 : http://www.youtube.com/watch?v=HaEFxQSApH4&feature=player_embedded
Partie 3 : http://www.youtube.com/watch?v=55TpaOzNYP0&feature=player_embedded
Partie 4 : http://www.youtube.com/watch?v=lrlCK9×7jto&feature=player_embedded
Partie 5 : http://www.youtube.com/watch?v=miCVncaZtUM&feature=player_embedded
Partie 6 : http://www.youtube.com/watch?v=F6_RLxBlnoE&feature=player_embedded

Un sujet de réflexion pour conclure : la contrainte de ressources, ou notre sagesse, arrivera-t-elle à contrebalancer le mouvement ?

La conclusion de Jean-Marc Jancovici : il faut monter le prix de l’énergie plus vite que celui du pouvoir d’achat. Si l’on passe à côté du problème du prix sous-évalué de l’énergie, on passera à côté des solutions. Autant s’y habituer tout de suite.

Posted by admin, filed under Enjeux environnementaux, Liens. Date: février 6, 2010, 5:54 | No Comments »