14  déc
La laine de chanvre

L’isolation à base de chanvre représente l’un des meilleurs compromis actuel entre arguments techniques, économiques, et écologiques.

Il est très performant pour des projets de construction ou de rénovation. Sa pose est simple et le matériaux est peu poussiéreux. Grâce notamment à sa perméabilité à la vapeur d’eau, il ne présente aucun risque de moisissure et assure une parfaite régulation hygrométrique. Au niveau thermique, il assure un très bon déphasage en été comme en hiver quant aux variations importantes de température. Au niveau acoustique, il atténue la propagation des ondes sonores de diverses fréquences.

Bien qu’elle ait un fort contenu en énergie grise, la laine de chanvre représente un important puit à carbone. Sa fabrication absorbe plus de carbone qu’il n’en rejette. Autre gros avantage écologique, la culture du chanvre permet à des terres agricoles de se régénérer. Il ne nécessite de surcroît ni engrais ni irrigation !

Il reste le moins cher des isolants natuels, bien que son coût est supérieur aux isolants classiques. C’est un isolant réutilisable ou compostable, avec une durée de vie allant jusqu’à 100 ans (pas de tassement) du fait de l’importante résistance mécanique de ses fibres. Il est imputrescible et les insectes ne s’y attaquent pas.

Fiche technique :
> Conductivité : 0,039 W/m.K (équivalent laines minérales).
> Masse volumique : entre 25 et 35 kg/m3.
> Prix : 15€/m² pour des panneaux de 100mm.
Existe en panneaux (façades), en rouleaux (combles, rampants de toiture), granulats (mortiers de chaux, dalles isolantes, entre les solives), blocs (briques isolantes intérieur/extérieur MOB)

L’isolation naturelle, la laine de chanvre, Avenir Investir, Avenir Bâtir

Posted by admin, filed under Matériaux. Date: décembre 14, 2008, 7:02 | No Comments »