Rennes Métropole a fait le choix d’inscrire sa politique de l’habitat dans une démarche volontariste. En 2005, son Plan Local de l’Habitat (PLH) visait à anticiper les enjeux de la RT 2012. En 2016, il vise désormais à anticiper la RT 2020 en prenant le pas de la construction passive.
Ainsi, une partie des marchés publics sera conditionnée à l’obtention du label Bâtiment Passif : « pour préparer les acteurs aux futures Réglementations Thermiques (RT) […], chaque nouvelle opération d’aménagement contractualisée avec Rennes Métropole développera un îlot en label Passivhaus ».

Le nouveau PLH de Rennes Métropole précise :
« Le cap de la RT 2012 étant franchi, Rennes Métropole souhaite améliorer l’approche environnementale de la production pour anticiper les futures évolutions (RT 2020). Trois nouveaux objectifs tendant à améliorer cette approche sont fixés dans ce plan d’action :
- La généralisation de la méthode en coût global ;
- Le soutien à des innovations méthodologiques ou techniques ;
- L’apprentissage du bâtiment passif ;
Ces trois objectifs pourront être intégrés dans le cadre d’une nouvelle certification adaptée au contexte territorial.»

Pour reprendre la Maison Passive, « Il ne s’agit plus seulement de s’inspirer de la démarche passive, mais bel et bien de la garantir à travers un label. Et ainsi de s’assurer une politique de l’habitat à la pointe de l’excellence énergétique ! »

Plus d’informations sur le site de la Maison Passive et celui de Rennes Métropole.

 PLU passif pour Rennes Métropole

Projet de l’ilot Octroi © Modélisation Ville de Rennes

Posted by admin, filed under Bâtiment passif, Certifications environnementales, RBR 2020, urbanisme durable, éco-quartiers. Date: mai 20, 2016, 10:03 | No Comments »

.

La région Île-de-France est la région la plus consommatrice d’énergie au niveau national et plus de 50% de la consommation énergétique finale est issue de produits pétroliers et gaz naturel, notamment pour les secteurs du bâtiment et des transports.

Il faut également noter que le secteur tertiaire est le plus gros consommateur d’électricité. Compte tenu de sa situation géographique et des caractéristiques urbaines du territoire, la région est dans une situation de dépendance énergétique puisque 94% de l’énergie est d’origine non renouvelable et produite en dehors de son territoire. Très fortement vulnérable à tout choc énergétique tel une augmentation du prix des énergies fossiles, l’enjeu pour le territoire francilien est de réduire sa consommation énergétique et de développer les énergies renouvelables.

De son côté l’industrie touristique tient une place majeure en Ile de France. Paris, première destination mondiale, accueille en effet près de 16 M de touristes par an. L’augmentation du nombre de touristes et des chambres d’hôtels y est quasiment constante. Outre l’impact environnemental de cette activité et la fragilité d’approvisionnement, le poids de la consommation énergétique peut peser également fortement sur l’équilibre financier de certains hôtels.

hotel-951594_1280.jpg

Dans ce contexte Ai Environnement travaille actuellement avec le cabinet Altéa sur un cahier des recommandations sur les technologies énergétiques performantes dans le secteur de l’hôtellerie. Commandé par l’ARENE Île-de-France, le guide s’adressera aux responsables de toutes les catégories d’hôtels pour:

  • leur permettre de comprendre les enjeux et penser le futur,
  • leur permettre d’identifier où ils peuvent agir,
  • leur donner les informations techniques pour engager leur évolution,
  • de disposer des éléments techniques pratiques pour s’engager dans cette action.

 Nous avons besoin de votre retour d’expérience pour compléter ce guide de bonnes pratiques 

Vous avez participé à une rénovation ou réfection d’un hôtel? Vous connaissez un système innovant (éclairage, chauffage…) adapté au secteur de l’hôtellerie ? N’hésitez pas à nous envoyer vos informations à l’adresse : direction@ai-environnement.fr

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, Bâtiment passif, L'actualité Avenir Investir. Date: mars 4, 2016, 4:53 | No Comments »

simi2015_logo-tetiere.jpg

Ai Environnement sera présent au SIMI
Porte Maillot les 2,3 et 4 décembre 2015
stand n° E 19 - Hall Maillot - niveau 2

A cette occasion sera présenté KYOz : un collectif qui réunit Urbanistes, Architectes, Ingénieurs, Economistes, Entreprises et Industriels. Les membres fondateurs de KYOz se sont regroupés pour réfléchir sur un mode de production alternatif visant à proposer de la conception à la réalisation des modèles de constructions économiques, vertueuses, responsables et désirables. Impliqué dans les problématiques de développement durable, acteur de la construction bas carbone, KYOz fédère d’ores et déjà autour d’une dynamique nouvelle.

 

kyoz-bd.jpg

 

Le stand

img_6466.JPG

Les membres de KYOz

Ai Environnement

Notre société d’ingénierie met l’accent sur le confort et le bien-être des occupants d’une construction, sur sa performance réelle d’exploitation, et sur une approche carbone éco-responsable.
Cette démarche qualitative passe par une approche collaborative et pluridisciplinaire de l’acte de construire et anticipe sur les standards 2020 de la construction.

www.ai-environnement.fr/

Allouis

Spécialiste de la façade Haute Technologie, ALLOUIS Face InTec fonde son activité sur la recherche et le développement de concepts alliant efficacité énergétique, esthétisme et durabilité.

 

Notre savoir-faire de serrurier et menuisier aluminium depuis 1984 au service de l’étude, de la conception et de la réalisation de façades Haute Technologie en France et à l’international.

www.allouis-faceintec.com/

Atelier WOA

Wood Oriented Architecture, réuni des compétences pluridisciplinaire autour de la construction bois.
Les projets s’inscrivent dans un environnement et l’attention porté au lieu, au budget, aux attentes de la maîtrise d’ouvrage sont la signature de l’atelier.

www.atelier-woa.fr

Arbosphère

Arbosphère fort de son expérience en réalisation de bâtiments multi-étages en bois, met à la dispositon des constructeurs bois son savoir faire de la taille à la logistique en passant par la préfabrication.

www.arbosphere.com/

AltiBois

Altibois Construction apporte dans le domaine du neuf et de la rénovation des solutions novatrices s’inscrivant dans la durée grâce à un système d’isolation extérieure exclusif : ISOLABOIS. Ce système est garant d’un confort maximal et d’une consommation énergétique minimale.

www.altibois.com/

Innovia

Depuis 2008, Innovia bureau d’études d’ingénierie de maîtrise d’oeuvre d’exécution de projets privés ou publics. Spécialisé dans toutes les missions de conception technique, planification et ordennancement, il peut accompagner en tant qu’assistant à maîtrise d’ouvrage pour tous les sujets liés à la construction ou la réhabiliation.

www.innovia.pro/

Binderholz

Binderholz est une entreprise de pointe dans l’offre de matériaux à base de bois.
La palette va du bois de sciage, en passant par des bois profilés, des panneaux en bois massif collé monocouche jusqu’aux combustibles bois et à l’électricité verte.

www.binderholz.com/fr/

Agence Nadeau Lavergne

L’agence se divise en deux entités, l’une à Paris et l’autre à Bordeaux. Elle intervient sur différentes typologies de bâtiments (dont les chais), mais aussi des logements, des bâtiments d’accueil……
L’agence a été distinguée en 2012 dans l’album des jeunes architectes et paysagistes.

www.nadaulavergne.com/

Informations pratiques

Accès
Palais des Congrès de Paris – Porte Maillot Niveau 2 - Hall Maillot - stand E19

Horaires d’ouverture
Mercredi 2 décembre 2014 : 9h00 à 19h00. Jeudi 3 décembre 2014 : 9h00 à 21h00. Vendredi 4 décembre 2014 : 9h00 à 17h00.

Plus d’infos

 Ai Environnement au SIMI 2015

Plus d’infos sur Kyoz

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, Bâtiment passif, Enjeux environnementaux, L'actualité Avenir Investir, Matériaux, énergie positive. Date: novembre 9, 2015, 7:22 | No Comments »

Le groupe Arkema et ses partenaires ont associé leurs expertises et savoir-faire dans le projet de la  Smart House : une maison-laboratoire à échelle 1 capable de reproduire des scènes de la vie quotidienne pour tester et analyser les interactions des matériaux dans une habitation.

Les données collectées dans la Smart House permettent d’améliorer les produits d’aujourd’hui et de créer les innovations de demain, dans les domaines de l’environnement, l’efficience énergétique, le confort et la santé.

image1.jpg

Sur ce projet initié dès 2012, Ai Environnement a couvert les prestations suivantes :

  • Programmation de l’opération sur un plan technique, fonctionnel, budgétaire et architectural en tant que mandataire ;
  • Organisation d’une Démarche de Conception Intégrée visant à accompagner Bostik dans ses choix durant la conception ;
  • Bureau d’études mandataire de la maîtrise d’oeuvre sur une opération PassivHaus et BEPOSEffinergie
  • Assistant Environnemental à Maîtrise d’Ouvrage pour les Certification BREEAM® (niveau Very Good), LEED® (niveau Platinium) ;

DES MATÉRIAUX INNOVANTS POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE

Inauguré en octobre 2015, le projet Smart House offre une plate-forme collaborative et de prospective pour réfléchir à l’amélioration de la Construction durable.  Dans cette maison-laboratoire, unique au monde, Bostik et sa maison mère Arkema font une démonstration grandeur nature de leurs savoir-faire et de leur avance en terme de projets responsables et durables.

Enfin le projet est particulièrement performant sur le plan énergétique et thermique et devrait obtenir la double labellisation thermique Passivhaus et Bepos, mais aussi les certifications Leed et Breeam.

illustration_bostik.jpg

 

Pour télécharger le communiqué de presse:

 inauguration-smarthouse-by-arkema.pdf

 

Vidéo “Intégrale Placements”, du jeudi 15 octobre 2015, présenté par Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur, sur BFM Business.

 

 

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, BEPOS, BREEAM, Bâtiment passif, Certifications environnementales, Enjeux environnementaux, L'actualité Avenir Investir, énergie positive. Date: octobre 8, 2015, 11:13 | No Comments »

Ai Environnement a visité début septembre le site du groupe Chênelet qui oeuvre depuis 1997 pour l’insertion professionnelle de personnes en difficulté dans le Pas de Calais.

logo1.png

L’association fait travailler environ 270 personnes (dont 190 personnes en contrat d’insertion) à travers une quarantaine de parcours autour d’un ensemble riche d’activités dont la construction :

  •     la construction de logements sociaux, sains, confortables et à charges maîtrisés, destinés à des familles à revenus modestes ;
  •     l’utilisation, dans les constructions, d’éco-matériaux performants, naturels, durables, et exploités localement ;
  •     la formation qualifiante de personnes en cours d’insertion professionnelle, dans les secteurs en plein essor du BTP et du développement durable…

img-habitation.jpg

Les premières maisons en matériaux  naturels sur le site du Chênelet

img_6229.JPG

 

photo-groupe.jpg

L’équipe d’Ai Environnement avec au centre François Marty, fondateur du groupe Chênelet

dscf4575.jpg

Gîtes écologiques sur le site du groupe (ossature bois et isolation paille, toiture végétalisée, bardages, filtre à roseaux…)

Créé sous l’impulsion de François Marty et d’organisations co-fondatrices, le réseau Chênelet Construction  s’est donné pour objectif d’essaimer partout en France la création de bâtiments de qualité, à vocation sociale. Chênelet veut ainsi créer une synergie entre différentes structures de l’économie sociale et solidaire et, par là même, favoriser le développement de l’éco-construction solidaire.
Plus d’infos sur le site du Groupe Chênelet

videos-chenelet.JPG

Les vidéos destinées aux futurs locataires des logements Chênelet

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, BEPOS, Bâtiment passif, Enjeux environnementaux, L'actualité Avenir Investir, Matériaux, immobilier durable. Date: septembre 15, 2015, 11:42 | No Comments »

La Maison de la petite enfance située à Cormenon (41) est un bâtiment d’une surface de 250 m² certifié Passiv’haus. Ai Environnement s’est occupé de la partie thermique et environnement, pour cet établissement en ossature bois, isolé en paille.

Le bâtiment est également lauréat 2014 dans la catégorie performance énergétique du 4ème palmarès de la construction bois en région Centre.

certificat-passivhaus-cormenon.jpg

 

 diplome arbocentre

 Plus d’informations sur le 4ème palmarès de la construction bois en région Centre et le dossier de presse

 

fjeafgjb.jpg

article-creche.jpg

Pour en savoir plus sur le projet

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, Bâtiment passif, L'actualité Avenir Investir, Matériaux. Date: mars 24, 2014, 11:58 | No Comments »

ICEB CAFE : RETOURS D’EXPERIENCE  BATIMENTS PETITE ENFANCE

Antoine Boulla, ingénieur chez AI Environnement, a présenté le 03 mars dernier avec l’architecte Corentin Desmichelles la maison de la petite enfance de Cormenon situé dans le département du Loir-et-Cher. Ce bâtiment livré en novembre 2013 est en cours de certification passiv’haus avec utilisation de matériaux biosourcés (paille).

 Plus d’information sur la crèche  

img_0393.JPG img_0392.JPG

cafe.gif Les ICEB café ont lieu un lundi par mois,

Maison de l’architecture de 18h30 à 20h30, 148 rue du Fbg St-Martin 75010 PARIS.

http://www.asso-iceb.org/cafe/cafe.html

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, Bâtiment passif, Enjeux environnementaux, L'actualité Avenir Investir, Matériaux. Date: mars 6, 2014, 2:33 | No Comments »

Dans un dossier spécial consacré au bâtiment passif, Antoine Boulla, ingénieur diplômé Concepteur Européen Passivhaus au sein d’AI Environnement, présente les grandes lignes de la conception passive.

 couv-article-passif.jpg

Quels sont les impacts de la performance passive sur les pratiques des acteurs de la construction ?Ainsi avec la RT 2012, la basse consommation est devenue le nouveau mètre-étalon de la construction, en France. Désormais, les ambitions se tournent vers le bâtiment passif, dont l’émergence interroge les pratiques des maîtres d’œuvre, maîtres d’ouvrage et utilisateurs.

Une maîtrise d’œuvre redessinée
La certification Passivhaus introduit un niveau de détail et un souci de la qualité de mise en œuvre sans précédent dans la  construction. Concrètement, cela se traduit par une nécessaire communication au sein de l’équipe de maîtrise d’œuvre : architecte, bureaux d’études, artisans, etc. Qui plus est, ce dialogue doit être mis en place très tôt dans le projet. « Par exemple, il n’est plus possible de traiter la question thermique seulement à partir de la phase APD»  explique Antoine Boulla,concepteur certifié CEPH. Ce travail doit s’engager dès les premières esquisses de l’architecte. Cela permet d’éviter les modifications à un stade trop avancé, pouvant causer retards et surcoût. Cette approche suppose que chaque acteur du projet soit formé et sensibilisé aux enjeux portés par le passif. 
Un surcoût à relativiser
Pour un maître d’ouvrage, se pose la question du coût par rapport à la RT 2012. La conception passive implique un surcoût à l’investissement, en lien avec l’utilisation de techniques parfois onéreuses comme le triple vitrage (celui-ci sortant peu à peu de son marché de niche, ses prix diminuent) ou la ventilation double-flux. Il ne faut cependant pas oublier que la qualité et le confort y sont bien supérieurs à un bâtiment classique ! En revanche elle permet des économies sur les puissances de chauffage à installer et les consommations d’exploitation. « Le passif est un transfert de l’investissement depuis les systèmes vers l’enveloppe» résume Antoine Boulla. A long terme, ce choix s’avère financièrement optimal.
En outre alors qu’un bâtiment passif était beaucoup plus cher qu’un bâtiment RT2005, la différence avec la RT2012 s’est réduite. Le passif devrait désormais mieux se défendre lors de comparaison économique qu’auparavant.. En qualité de bureau d’études thermiques, nous venons ainsi de répondre à une consultation pour la construction d’une école de 10 classes. Sur ce projet, le passif a généré un surcoût de 2 % seulement, en ayant permis de se passer d’un plancher chauffant.
Des locaux contraignants à vivre ?
Pour les utilisateurs d’un bâtiment passif, la sobriété énergétique n’implique aucunement une baisse de confort, bien au contraire. « La performance de l’enveloppe est telle que toutes les surfaces sont chaudes, pas besoin de surchauffer l’air pour y être bien. La sobriété du bâti et des systèmes permettent même à des occupants énergétiquement peu vertueux d’avoir des consommations très faibles» affirme Antoine Boulla.

La certification PassivHaus est un objectif qui guide la conception  mais n’empêche rien en soi. Si un bâtiment peut offrir une superbe vue sur le Nord, la création d’une fenêtre sera bien entendu réalisée. Au final il s’agit bien sûr de concevoir des bâtiments énergétiquement performants, mais avant tout agréable à vivre.

Télécharger tout le dossier 

L’article sur la Maison de la petite enfance de Cormenon

page_couv_VE

 

 

 

Valeur Energie est une revue dédiée
aux énergies renouvelables et des solutions alternatives

Lire le magazine Valeur Energie

 

 

 

 

 

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, Bâtiment passif, L'actualité Avenir Investir. Date: novembre 29, 2013, 12:41 | 1 Comment »

 AI Environnement a un Conseiller Passivhaus certifié. Antoine Boulla, ingénieur des Mines au sein de la structure vient d’obtenir son diplôme CEPH de concepteur européen passivhaus.

Cette formation de haut niveau vient accréditer un peu plus le savoir faire d’AI Environnement en terme de conception de bâtiments passifs (BEPAS), la voie vers l’énergie positive (BEPOS) et la Réglementation Bâtiment Responsable 2020.

Concepteur Européen Bâtiment Passif - CEPH - AI Environnement

Vous voulez concevoir un bâtiment passif en logement / équipement / bureaux (BEPAS) ? Nous vous rappelons les 3 exigences à respecter :
- Besoin en chauffage : inférieur à 15 kWh/(m².a) ou puissance de chauffe < 10 W/m² ;
- Étanchéité à l’air de l’enveloppen50 ≤ 0,6 h-1 (volume heure) ;
- Consommation en énergie primaire totale : inférieur à 120 kWh/(m².a) (électroménager inclus) ;

La validation de ces résultats se fait avec le logiciel PHPP (PassivHaus Planning Package) et la conception avec un expert en amont de l’esquisse est absolument nécessaire pour atteindre la performance et éviter les surcoûts constructifs initiaux.

N’hésitez pas à prendre contact avec nous : www.ai-environnement.fr  

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, BEPOS, Bâtiment passif, énergie positive. Date: août 8, 2013, 2:54 | No Comments »

Envie d’en savoir plus sur le passif ?
La Plateforme de la Maison Passive Belge a réalisé une petite vidéo très décalée parodiant la série “Bref”, pour expliquer le concept de la maison passive. Un buzz efficace!

brefpassif.jpg

Posted by admin, filed under Bâtiment passif. Date: avril 15, 2013, 12:14 | No Comments »

« Previous Entries