Lors de son séminaire annuel en janvier dernier l’équipe d’Ai Environnement a visité l’école d’Unverre qui regroupe une école primaire, construction neuve d’un bâtiment simple en remplacement d’une classe en préfabriqué, et une école maternelle fruit d’une opération de réhabilitation.

L’école primaire est un bâtiment de caractère architectural très contemporain, à ossature poteaux-poutres bois, plancher bois et galerie couverte. Les matériaux utilisés en façade et couverture sont des matériaux finis, s’adaptant à une construction en ossature légère.

unverreun.JPG

La partie réhabilitée concerne une structure de bâtiment ancien. Les menuiseries extérieures à triple vitrage, l’ajout d’un bardage isolant avec 18 cm de laine de roche et la mise en place d’un plafond isolant (30 cm de laine de roche) étanche à l’air participent au confort intérieur et à la réduction des coûts de chauffage.

 

unverretrois.JPG

 

Les classes de l’école primaire et de l’école maternelle sont orientées au Sud. Les façades sont équipées de brise-soleil et de stores. Au Nord, des espaces tampons, de sanitaires ou de vestiaires sont non-chauffés mais protégés. L’ensemble des menuiseries est en triple vitrage.

L’éclairage s’effectue par une régulation de 3 lignes d’éclairages asservies par des détecteurs de luminosité dans la classe, lesquels peuvent réguler les flux lumineux de manière indépendante.

Pour la partie réhabilitation, pour des raisons économiques, le chauffage par le sol a été abandonné au profit d’un traitement systématique des joints de pied de dalle avec recouvrement par isolant des planchers, légèrement surélevé par rapport au niveau de la cour.

 

 

unverredeux.JPG

Cette visite en présence de la Directrice Générale des Services de la Communauté de Communes du Perche-Gouet permet d’affirmer qu’il est possible de construire et rénover avec une forte performance énergétique même en équipements scolaires.

 Cliquer ici pour télécharger la présentation du projet

logo pdf

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, Bioclimatique, Enjeux environnementaux, Fluides, L'actualité Avenir Investir, Matériaux, Rénovation. Date: février 8, 2015, 10:54 | No Comments »

C’est une étape importante qui vient d’être franchie concernant la “montée en charge” vers le bâtiment à énergie positive (BEPOS) d’ici à 2020 :

“Un décret et un arrêté, publiés le 3 novembre, étendent l’obligation de réaliser une étude de faisabilité des approvisionnements en énergie aux bâtiments neufs dont la surface est comprise entre 50 et 1.000 mètres carrés. Les textes entreront en vigueur le 1er janvier prochain.

“Les parties nouvelles de bâtiments ainsi que les bâtiments neufs auxquels la réglementation thermique impose le recours à une source d’énergie renouvelable sont exemptés de l’obligation d’étude de faisabilité”, précise toutefois le ministère chargé du logement.

Cette obligation, qui repose sur le maître d’ouvrage et qui doit être réalisée préalablement au dépôt du permis de construire, ne concernait jusqu’à présent que les bâtiments de plus de 1.000 mètres carrés. L’étude de faisabilité des diverses solutions d’approvisionnement en énergie du bâtiment a pour but de favoriser l’installation d’équipements performants et le recours aux énergies renouvelables.”

Lien : source actu-environnement

Lien : détail des textes

Posted by admin, filed under Fluides, immobilier durable. Date: novembre 5, 2013, 10:57 | No Comments »

 Une réduction des consommations énergétiques encore faible :

La maitrise de l’énergie est un enjeu clé du développement durable. Aujourd’hui celle-ci emmène à une démarche de réduction des consommations dans le bâtiment. La réglementation thermique se place garant de cette réduction des consommations d’énergie mais les bâtiments soumis à cette réglementation représentent une faible part du parc immobilier français. En effet, compte tenu du faible taux de renouvellement du parc immobilier en France (inférieur à 1%), le plus gros gisement d’économie d’énergie réside dans les bâtiments existants qui ne sont pas soumis à cette réglementation.

Adapter la consommation à la production :

Dans ce contexte, le smart grid (réseau électrique intelligent) peut apporter une solution à la problématique de la maîtrise d’énergie. Le réseau actuel demande une production dimensionnée sur la consommation de pointe afin de desservir tout les clients à tout moment. Ce dimensionnement est source de coûts de production élevés et de fortes émissions de pollution. En rendant le réseau électrique intelligent, celui-ci permettra d’ajuster la production à la consommation et inversement. Avec le smart grid, la possibilité de réduire les consommations d’un bâtiment par des postes permettant un fonctionnement un mode «  dégradé » permettra une réduction ponctuelle de la puissance consommée. On parle alors d’effacement.

Rendre les bâtiments intelligents :

Cette flexibilité du consommateur permettra:

  • La réduction des coûts de production
  • La réduction des émissions polluantes
  • Une meilleure intégration des énergies renouvelables qui sont une production intermittente difficile à prévoir
  • Une gestion optimale des différentes sources d’énergie

L’utilisateur pourra alors être récompensé pour sa flexibilité donc sa participation à une meilleure gestion du réseau électrique. Une étape importante pour permettre la mise en place de smart grid est le développement de bâtiments intelligents dits « smart buildings ». Rendre un bâtiment intelligent demande l’installation de « smart meters » (Outils de mesures intelligents) mais aussi de définir, avec les occupants du bâtiment, les sources de réduction envisageables tout en assurant le confort.

AI Environnement, soucieux de rendre l’utilisation d’énergie toujours plus rationnelle sans réduire le confort des occupants, a donc répondu présent à la conférence-débat  « Concevoir et gérer des bâtiments smart grid compatibles » du 5 octobre organisé par Gimélec et Construction21.

 

photo-conference-gimelec2.jpg

Posted by admin, filed under Enjeux environnementaux, Fluides, immobilier durable. Date: octobre 16, 2012, 4:40 | No Comments »