Rennes Métropole a fait le choix d’inscrire sa politique de l’habitat dans une démarche volontariste. En 2005, son Plan Local de l’Habitat (PLH) visait à anticiper les enjeux de la RT 2012. En 2016, il vise désormais à anticiper la RT 2020 en prenant le pas de la construction passive.
Ainsi, une partie des marchés publics sera conditionnée à l’obtention du label Bâtiment Passif : « pour préparer les acteurs aux futures Réglementations Thermiques (RT) […], chaque nouvelle opération d’aménagement contractualisée avec Rennes Métropole développera un îlot en label Passivhaus ».

Le nouveau PLH de Rennes Métropole précise :
« Le cap de la RT 2012 étant franchi, Rennes Métropole souhaite améliorer l’approche environnementale de la production pour anticiper les futures évolutions (RT 2020). Trois nouveaux objectifs tendant à améliorer cette approche sont fixés dans ce plan d’action :
- La généralisation de la méthode en coût global ;
- Le soutien à des innovations méthodologiques ou techniques ;
- L’apprentissage du bâtiment passif ;
Ces trois objectifs pourront être intégrés dans le cadre d’une nouvelle certification adaptée au contexte territorial.»

Pour reprendre la Maison Passive, « Il ne s’agit plus seulement de s’inspirer de la démarche passive, mais bel et bien de la garantir à travers un label. Et ainsi de s’assurer une politique de l’habitat à la pointe de l’excellence énergétique ! »

Plus d’informations sur le site de la Maison Passive et celui de Rennes Métropole.

 PLU passif pour Rennes Métropole

Projet de l’ilot Octroi © Modélisation Ville de Rennes

Posted by admin, filed under Bâtiment passif, Certifications environnementales, RBR 2020, urbanisme durable, éco-quartiers. Date: mai 20, 2016, 10:03 | No Comments »

A l’occasion de son cocktail annuel du 4 février 2016, Paul-Etienne Davier a présenté les grandes lignes de La loi sur la Transition énergétique (LTE) concernant le bâtiment : contrat performance énergétique, Tepos/Bepos, embarquement de la performance pour le parc privé/copropriétés…

img_20160204_203623-copie.jpg

Cliquez sur l’image ci-dessous pour télécharger la présentation

vignette-presentation.JPG

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, BEPOS, Certifications environnementales, Enjeux environnementaux, L'actualité Avenir Investir, RBR 2020, énergie positive. Date: février 9, 2016, 7:22 | No Comments »

Le groupe Arkema et ses partenaires ont associé leurs expertises et savoir-faire dans le projet de la  Smart House : une maison-laboratoire à échelle 1 capable de reproduire des scènes de la vie quotidienne pour tester et analyser les interactions des matériaux dans une habitation.

Les données collectées dans la Smart House permettent d’améliorer les produits d’aujourd’hui et de créer les innovations de demain, dans les domaines de l’environnement, l’efficience énergétique, le confort et la santé.

image1.jpg

Sur ce projet initié dès 2012, Ai Environnement a couvert les prestations suivantes :

  • Programmation de l’opération sur un plan technique, fonctionnel, budgétaire et architectural en tant que mandataire ;
  • Organisation d’une Démarche de Conception Intégrée visant à accompagner Bostik dans ses choix durant la conception ;
  • Bureau d’études mandataire de la maîtrise d’oeuvre sur une opération PassivHaus et BEPOSEffinergie
  • Assistant Environnemental à Maîtrise d’Ouvrage pour les Certification BREEAM® (niveau Very Good), LEED® (niveau Platinium) ;

DES MATÉRIAUX INNOVANTS POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE

Inauguré en octobre 2015, le projet Smart House offre une plate-forme collaborative et de prospective pour réfléchir à l’amélioration de la Construction durable.  Dans cette maison-laboratoire, unique au monde, Bostik et sa maison mère Arkema font une démonstration grandeur nature de leurs savoir-faire et de leur avance en terme de projets responsables et durables.

Enfin le projet est particulièrement performant sur le plan énergétique et thermique et devrait obtenir la double labellisation thermique Passivhaus et Bepos, mais aussi les certifications Leed et Breeam.

illustration_bostik.jpg

 

Pour télécharger le communiqué de presse:

 inauguration-smarthouse-by-arkema.pdf

 

Vidéo “Intégrale Placements”, du jeudi 15 octobre 2015, présenté par Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur, sur BFM Business.

 

 

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, BEPOS, BREEAM, Bâtiment passif, Certifications environnementales, Enjeux environnementaux, L'actualité Avenir Investir, énergie positive. Date: octobre 8, 2015, 11:13 | No Comments »

Ai Environnement mise sur le bon cheval 

Ai Environnement va participer en tant que BET fluides et HQE à la réalisation de la Maison du Cheval Boulonnais pour la Communauté de Communes de Desvres-Samer (62). C’est l’agence JOLY & LOIRET qui a remporté le concours pour la réalisation de cet équipement inédit en France. Livraison prévue en 2015.

Pour en savoir plus

xn2lh.jpg

 95 candidats, 5 finalistes et 1 lauréat 

AI Environnement fait parti de l’équipe de l’architecte Bernard Desmoulin qui a remporté le concours pour la constuction du nouvel espace d’accueil du musée de Cluny-musée national du Moyen-Âge, à Paris. Bernard Desmoulin est lauréat de l’Equerre d’argent 2009.

Pour en savoir plus

xn3ny.jpg

Un open-space dans un stade

L’équipe constituée par nunc architectes a remporté le concours organisé par la RIVP pour l’aménagement du stade Jean Bouin à Paris 16e en vue de la création d’une pépinière d’entreprises. AI Environnement est BET fluides, thermique et HQE sur ce projet d’aménagement du stade de l’architecte Rudy Riciotti.

 Plus d’infos

xn2p3.jpg

Rénovation de la halle du marché du centre ville de Noisy-Le-Grand

halle.JPG

Egalement les concours auxquels Ai Environnement participe

  • réalisation d’un groupe scolaire neuf maternelle / élémentaire / restauration / office, certifié hqe et labellisé bepos effinergie
  • réhabilitation de la piscine de Wattignies

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, BEPOS, Certifications environnementales, Enjeux environnementaux, L'actualité Avenir Investir. Date: décembre 1, 2014, 9:01 | No Comments »

Situé à Lille, Urbawood est  un concept innovant de bâtiment tertiaire construit entièrement en bois en moins de 30 jours ! Ce projet né de l’association de 3 entreprises,  Nacarat, Gérim, et Création Bois Construction, accueillera prochainement  des entreprises du web et de l’informatique.

AI Environnement a participé à une visite organisée en mai dernier par le promoteur et l’architecte.

urbawood-exterieur.jpg

img_4773.jpg

img_4776-1.jpg

Plus d’informations sur le projet :

http://www.urbawood.fr/

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, Certifications environnementales, Enjeux environnementaux, Matériaux, RBR 2020, immobilier durable. Date: juin 10, 2014, 12:02 | 1 Comment »

Après une période transitoire sans réelle solution juridique, Certivéa a annoncé le 4 mars qu’elle allais désormais pouvoir délivrer les labels de performance énergétique pour les bâtiments non résidentiels (Effinergie+ et BEPOS).
Certivéa vient en effet de signer une Convention avec le collectif Effinergie.

Pour rappel, le label Effinergie+ permet notamment un gain de 20% par rapport à la RT 2012, et BEPOS Effinergie va bien au delà en étant sur la voie des bâtiment à énergie positive, mais en compensant les usages réglementaires de consommations seulement.

Ces labels sont une étape sur la voie de la RBR 2020 et du bâtiment robuste, durable et désirable. Ils vont ouvrir également la porte à des financements publics pour faciliter le montage des opérations, et commence à intégrer Qualité de l’Air Intérieure (QAI) et étude en Analyse de Cycle de Vie (ACV).
La performance atteinte sera également visée par le Cofrac, organisme reconnu par le Comité français d’accréditation.

AI Environnement précise toutefois que ces labels à eux seuls ne saurait garantir une performance d’usage et le confort optimal des occupants. La prise en compte d’hypothèses d’usage en amont, une ingénierie de qualité et la maintenance d’usage sont tout autant, voir plus propice à l’atteinte de standards BEPAS et BEPOS réels.

Posted by admin, filed under BEPOS, Certifications environnementales, énergie positive. Date: mars 6, 2014, 12:29 | No Comments »

Plan Bâtiment Durable

Placé sous l’autorité du ministère du Développement durable, le « plan bâtiment Durable» a pour objectif la mise en œuvre de  l’environnement dans tous les secteurs du bâtiment : les bâtiments publics, le logement social, le secteur tertiaire privé et le logement privé. Le 11 juillet dernier avait lieu l’Assemblée Générale du Plan Bâtiment Durable, à laquelle AI Environnement a participé et qui a permis de faire un point d’étape sur les réglementations en cours ou à venir :

Obligations de rénovation dans le tertiaire ou dans le  résidentiel, futurs labels HPE/THPE  de la RT 2012, bâtiments responsables de 2020, guichets uniques de la rénovation énergétique, financements innovants…

Enfin à l’occasion de cette AG, seize organismes se sont engagés pour favoriser le déploiement de la Garantie de Performance Energétique Intrésèque (GPEI), qui se situe au stade de la conception et/ou des travaux, et a pour objet de garantir un niveau maximal de consommations énergétiques du bâtiment sur une durée donnée et en excluant le comportement des occupants.

Plus d’infos : http://www.legrenelle-environnement.fr/leplanbatimentgrenelle

Posted by admin, filed under Bioclimatique, Certifications environnementales, Financement, immobilier durable. Date: juillet 19, 2013, 3:24 | No Comments »

L’annexe environnementale est la partie du bail commercial entre preneur et bailleur ayant pour but d’instaurer une logique de convergence d’intérêts visant à partager les gains d’une exploitation moins énergivore d’un bâtiment, tout en améliorant le confort des occupants. On parle aussi de bail vert lorsque le bail intègre l’annexe environnementale de manière conséquente.

Celle-ci s’est généralisée sous une forme minimaliste depuis le décret d’application qui en définit le contenu (Décret n°2011-2058 du 30 décembre 2011). Certains bailleurs ont toutefois généralisé sont application dans des locaux commerciaux de petite taille pour en faire une différentiation stratégique pour attirer de grands comptes en location.

La loi de Grenelle 2 a en effet créée une obligation de joindre une annexe environnementale sur les baux conclus ou renouvelés de plus de 2 000 m², à usage de bureaux ou de commerces. Son entrée en vigueur datait du 1er janvier 2012 pour les baux nouveaux. Elle entrera en vigueur prochainement, le 14 juillet 2013 pour les baux renouvelés.

Le contenu de cette annexe est volontairement flou mais recense 3 points :
- Descriptifs : Remise par chaque partie du descriptif de ses équipements (parties privatives pour le preneur, parties communes pour le bailleur) ;
- Information sur les consommations : Remise par chaque partie de l’état de ses consommations réelles d’électricité, d’eau et de déchets (parties privatives dont il a l’exploitation pour le preneur, parties communes dont il a l’exploitation pour le bailleur) ;
- Bilan et programme d’actions : les parties conviennent selon une périodicité adaptée de se rencontrer pour faire un bilan sur les performances énergétiques et environnementales du bâtiment, visant à améliorer l’usage et le fonctionnement des installations ;

Il est toutefois à noter qu’aucune sanction n’est prévue en cas de non respect de cette obligation légale. Le législateur table sur le fait que le marché sanctionnera de lui même la moindre performance des bâtiments dont l’annexe est absente du bail, ou trop incomplète.

L’un des points forts de cet annexe environnementale est l’instauration d’un dialogue entre les parties, propice à de bonnes relations de long terme. AI Environnement accompagne les propriétaires et gestionnaires de bâtiments dans sa mise en place. Celle-ci doit aboutir à des Contrats de Performance Énergétique (CPE), qui à l’horizon 2020 et 2050 aboutiront à une réduction de 38% des consommations dans le parc tertiaire.

AI Environnement, bail vert, annexe environnementale, CPE

Posted by admin, filed under Certifications environnementales, immobilier durable. Date: mai 24, 2013, 12:09 | No Comments »

 logo-ai-bd.jpgbreeam_recognition_licensedassessorcompany_a5_rgb.jpg

AI environnement est maintenant BREEAM Assessor Company et compte deux BREEAM Assessors dans son équipe. Cette distinction fut attribuée à Paul-Etienne Davier et Manuel Tilly. Leur expertise pour accompagner les projets de certification BREEAM profitera à nos clients ainsi qu’à l’ensemble des ingénieurs d’AI Environnement.

Qu’est-ce qu’un BREEAM Assessor?

Un certificateur BREEAM (BREEAM Assessor) est qualifié pour appréhender le processus et les aspects techniques relatifs à la démarche BREEAM. Leur rôle est d’interpréter les exigences de chaque critère par rapport à schéma directeur, d’assurer la liaison entre ces exigences et le projet de son client, ainsi qu’avec l’équipe de maîtrise d’oeuvre afin de rassembler tous les éléments constitutifs de la certification BREEAM.

Les certificateurs agréés sont tenus à jour des dernières nouveautés  et changements qui concerne la certification BREEAM. Les ingénieurs ont reçu une formation intensive de 3 jours pour se préparer au rôle exigeant d’un assesseur.

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, BREEAM, Certifications environnementales. Date: mars 4, 2013, 2:13 | No Comments »

 

beposlabel.jpg

L’association Effinergie a dévoilé jeudi 21 février, au salon Bluebat à Lyon, son label “bâtiment à énergie positive” (BEPOS). Ce nouveau label permettra de clarifier la démarche du BEPOS.

La démarche repose sur le principe suivant : la consommation d’énergie non renouvelable doit être inférieure à la production renouvelable (en énergie primaire) et en prenant en compte tous les postes de ventilation, éclairage, ECS, chauffage et auxiliaires (5 postes réglementaires), ainsi que l’électrodomestique. Autrement dit, pour bénéficier de l’appellation « énergie positive », les maîtres d’ouvrage devront prendre en compte l’énergie nécessaire au fonctionnement des appareils électroménagers et bureautiques.

“Toutefois, en fonction du type de bâtiment, de son implantation géographique et du nombre d’étages, un écart à l’énergie positive est accepté. Dans les climats rigoureux, des bâtiments pourront bénéficier du label même si leur consommation non renouvelable est supérieure à la production renouvelable”

Le bilan énergétique pourra s’appliquer à un bâtiment ou sur l’ensemble du projet visé par le permis de construire ou le permis d’aménager.

Le label Bepos ne se résume pas au bilan énergétique. Les maîtres d’ouvrage qui souhaiteront prétendre au label Bepos devront également respecter les obligations du label « Effinergie+ ».

Concernant la mobilité (interne au bâtiment), le label ne fixe pas d’obligation de résultats. Même si Effinergie travaille sur un outil internet qui permettra d’évaluer la consommation d’énergie liée aux déplacements des occupants d’un bâtiment.

Pour Effinergie, «ce label n’est qu’une étape sur la voie de la généralisation des Bepos».
“C’est pourquoi, l’association n’intègre pas dans le référentiel de son nouveau label les problématiques de stockage et d’autoconsommation, enjeux liés au caractère intermittent des énergies renouvelables. Elle n’exige par ailleurs aucun niveau de performance en exploitation et se contente de contraindre le maître d’ouvrage à prévoir des procédures de commissionnement de manière à suivre la vie des équipements techniques.”

Dans le même temps, l’Etat réfléchit à introduire son propre label pour 2014, inspiré de celui d’Effinergie. Le ministère du Logement fut récemment chargé par Jean-Marc Ayrault, de mettre en place ce label étatique qui conditionnera l’obtention d’avantages fiscaux dans les années à venir et préparera les acteurs du bâtiment à la future réglementation thermique. A suivre !

(source: Lemoniteur.fr)

Posted by admin, filed under Certifications environnementales, Enjeux environnementaux, immobilier durable, énergie positive. Date: février 22, 2013, 1:24 | No Comments »

« Previous Entries