Thomas Jaillard le 11 mai 2018 est devenu pour AI Environnement WELL Accredited Professionnal. Il rejoint l’équipe de BREEAM Assessors et de référent HQE et complète le panel de Certifications traitées par AI Environnement en répondant à une demande de plusieurs de nos clients pour lesquels nous traitions déjà cette démarche de Certification.

AI Environnement via Thomas Jaillard has earned the WELL Accredited Professional (WELL APTM) credential through the International WELL Building InstituteTM (IWBITM), placing AI Environnement among a group of leading professionals who are dedicated to supporting human health and well-being in the built environment.

The WELL AP credential is the new, leading credential signifying advanced knowledge of health and well-being in the built environment and specialization in the WELL Building StandardTM (WELL).

WELL APs have successfully passed the WELL AP exam, an assessment based on the expertise of leading practitioners in the field of design, health and wellness in the built environment. Developed using GBCI’s rigorous test development best practices, the WELL AP exam is designed to test a candidate’s knowledge and proficiency in building wellness and the principles, practices and applications of the WELL Building Standard. The WELL AP Exam was launched last October and was complemented by a comprehensive educational program.

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, Certifications environnementales. Date: mai 16, 2018, 2:12 | No Comments »

Les bureaux d’étude AI Environnement et FACEA ont conçu aux côtés de l’entreprise KZB le projet AVENIDOR.

Le prototype de construction offre des perspectives d’avenir sans commune mesures dans le secteur d’activité du bâtiment. En effet, imaginez des bâtiments (résidentiels et tertiaires) sans impact sur l’environnement que ce soit en termes de production des matériaux utilisés, de mise en œuvre ou d’exploitation.
Pour toucher du doigt cette utopie le projet livré est un Centre de R&D situé dans la Creuse, une première construction maçonnée certifiée « Passive Premium » par le Passivhaus Institut. Il s’agit de la plus exigeante des certifications existante actuellement dans le secteur du bâtiment. Le propos est d’avoir un standard de comparaison pour étalonner la construction 100% biosourcée que nous allons construire en 2018.

Les objectifs atteints :
- 100 % autonome totalement hors-réseaux
- Electricité : production d’énergies renouvelables & stockage
- Eau : approvisionnement en eau potable & traitement des eaux usées
- Connectivité : internet & téléphonie
- Bâtiment maçonné certifié « Passive Premium »
- Consommation électrique minime
- Étanchéité à l’air irréprochable (la plus grosse fuite provient du cylindre de serrure)

Les objectifs intermédiaires :
- Réaliser une construction 100% biosourcée
- Certifiée « Passive Premium »
- Cycle de vie produit = externalités environnementales négatives insignifiantes

Les objectifs finaux :
- Démocratiser ce type d’habitation
- Lutter efficacement contre le réchauffement climatique
- Offrir un confort de vie exceptionnel aux utilisateurs

Voici le lien vers le site internet du projet :  https://www.avenidor.com   

AVENIDOR PASSIF PREMIUM AI ENVIRONNEMENT

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, BEPOS, Bioclimatique, Bâtiment passif, Certifications environnementales, RBR 2020, énergie positive. Date: mars 14, 2018, 12:35 | No Comments »

Cerqual a sorti au début du mois une Version 3 du référentiel Construction et Rénovation, pour les logements, Etablissements Médico-sociaux et résidences services applicable au 01/02/2018.

1.  Cette V3 introduit les rubriques suivantes :

Biodiversité : 

Afin de répondre à des préoccupations grandissantes sur le sujet de la biodiversité, la rubrique initialement développée avec la nouvelle offre NF Habitat, a été revue. Dans les applicatifs Construction, son niveau d’entrée démarre en HQE 1 point, tandis que dans les applicatifs Rénovation, seuls des niveaux HQE supérieurs sont proposés.

=> Pour un profil HQE très performant classique, les impacts sont les suivant :

Les enjeux écologiques du site initial sont recensés (rapport bibliographique et cartographique permettant d’identifier d’éventuels enjeux sur le site et à proximité -continuités écologiques, habitats, espèces, zones protégées,… - en complément de l’analyse de site). Suite à ce recensement, des informations « écogestes » sont fournies aux résidents et gestionnaires faisant état de la démarche engagée pour la biodiversité et des mesures prises pour la préserver (par exemple : préservation de l’eau, gestes écoresponsables, gestion différenciée, compostage, zérophyto, etc.).

Bâtiment Connecté :

Un consensus des professionnels a été obtenu pour créer une rubrique spécifique sur le sujet. Dans un premier temps, les exigences ne concernent que l’applicatif Construction Logement.

Un socle d’exigences pour NF Habitat repose sur les conditions de connectivité du bâtiment à la fibre optique et aux réseaux de communications intérieurs aux logements. Des exigences HQE 2/3 pts sont proposés et compatibles avec le label R2S de l’association SBA. Des autocontrôles sont demandés aux entreprises sur les réseaux installés. Une réflexion est engagée pour intégrer des contrôles approfondis sur ces réseaux.

=> Pour un profil HQE très performant classique, les impacts sont fort !  Voir référentiel à partir de la page 124.

Résilience vis-à-vis des risques :

La rubrique Résilience vis-à-vis des risques est créée dans les applicatifs Construction et Rénovation, en métropole uniquement et hors copropriété.

Elle a pour objectif d’accompagner les maîtres d’ouvrage dans la prise en compte des effets des aléas climatiques qui peuvent concerner leurs opérations. Ces aléas sont les vagues de chaleur (canicules), les pluies intenses / inondations, les tempêtes, les mouvements de terrain, les sécheresses et les températures moyennes plus élevées. Son principe repose sur la hiérarchisation des aléas climatiques, en lien avec l’analyse de site, lorsqu’elle existe. Un outil est proposé pour choisir les effets des aléas à traiter et mettre en place des mesures adaptées.

Le niveau d’entrée NF Habitat reste sur de l’information aux usagers tandis que celui de HQE demande de traiter deux effets parmi les aléas climatiques identifiés comme à risque sur la parcelle.

=> Pour un profil HQE très performant classique, les impacts sont les suivant :

• Un document d’information (Livret remis aux occupants, GISELE, dépliant dédié)  qui précise les procédures mises en place dans le bâtiment ou par la collectivité et/ou les bonnes pratiques à respecter en cas d’aléa climatique (Canicule, vents forts, inondation, sécheresse, retrait-gonflement des argiles, mouvements de terrain) est diffusé aux habitants et au gestionnaire

• Les effets des aléas ayant les impacts les plus significatifs sur l’opération sont identifiés et les choix constructifs et/ou organisationnels réalisés sur l’opération permettent la prise en charge d’au moins deux effets d’aléas climatiques (Suivant aléas analyse de site).

2. Cette V3 crée de nouvelles exigences applicables pour un profil NF Habitat HQE Très performant : 

Fonctionnalité des lieux :

Création d’une exigences NF HQE 1 point :

En maison individuelle, il y a lieu de prévoir une surface au sol pour positionner les bacs. « En maison individuelle, lorsqu’il est prévu que le ramassage des déchets ménagers soit effectué devant chaque maison, une surface au sol est identifiable dans les dépendances (abris, garage…) permettant de positionner le nombre de bacs en adéquation avec le nombre de flux collecté en porte-à-porte par la collectivité (ordures ménagères, emballages, journaux-magazines, verre, biodéchets

Services et transport :

Création d’une exigences NF : pour tous les parcs de stationnement extérieurs et couverts : l’exigence en niveau NF Habitat rappelle la réglementation sur les dispositions à prendre (hors câblage) permettant d’accueillir ultérieurement des bornes et un comptage individuel pour la recharge normale de véhicules électriques ou hybrides.

3 . Cette V3 crée un nouveau profil, le profil Economie circulaire : 

Le profil Economie circulaire s’intègre dans le nouveau cadre de définition de l’économie circulaire dans la construction, de l’Alliance HQE-GBC. Ce profil a été construit en s’appuyant sur les rubriques déjà existantes et sur 3 nouvelles rubriques : Ressources Matières, Valorisation des ressources locales et Déconstruction. Le profil est disponible pour tous les applicatifs Construction, seulement pour les opérations NF Habitat HQE. Pour le valider, l’atteinte de 40% de la somme des exigences à 2 ou 3 points rattachées au « Profil Economie Circulaire » est nécessaire.

Pour obtenir le profil « économie circulaire », une opération NF Habitat HQE doit :

- Répondre à toutes les exigences NF Habitat,

- Répondre à toutes les exigences NF Habitat HQE 1 point,

- Atteindre 40 % de la somme des exigences à 2 ou 3 points rattachées au profil « économie circulaire » qui s’appliquent à l’opération.

Posted by admin, filed under Certifications environnementales, biodiversité. Date: février 9, 2018, 6:23 | No Comments »

Rennes Métropole a fait le choix d’inscrire sa politique de l’habitat dans une démarche volontariste. En 2005, son Plan Local de l’Habitat (PLH) visait à anticiper les enjeux de la RT 2012. En 2016, il vise désormais à anticiper la RT 2020 en prenant le pas de la construction passive.
Ainsi, une partie des marchés publics sera conditionnée à l’obtention du label Bâtiment Passif : « pour préparer les acteurs aux futures Réglementations Thermiques (RT) […], chaque nouvelle opération d’aménagement contractualisée avec Rennes Métropole développera un îlot en label Passivhaus ».

Le nouveau PLH de Rennes Métropole précise :
« Le cap de la RT 2012 étant franchi, Rennes Métropole souhaite améliorer l’approche environnementale de la production pour anticiper les futures évolutions (RT 2020). Trois nouveaux objectifs tendant à améliorer cette approche sont fixés dans ce plan d’action :
- La généralisation de la méthode en coût global ;
- Le soutien à des innovations méthodologiques ou techniques ;
- L’apprentissage du bâtiment passif ;
Ces trois objectifs pourront être intégrés dans le cadre d’une nouvelle certification adaptée au contexte territorial.»

Pour reprendre la Maison Passive, « Il ne s’agit plus seulement de s’inspirer de la démarche passive, mais bel et bien de la garantir à travers un label. Et ainsi de s’assurer une politique de l’habitat à la pointe de l’excellence énergétique ! »

Plus d’informations sur le site de la Maison Passive et celui de Rennes Métropole.

 PLU passif pour Rennes Métropole

Projet de l’ilot Octroi © Modélisation Ville de Rennes

Posted by admin, filed under Bâtiment passif, Certifications environnementales, RBR 2020, urbanisme durable, éco-quartiers. Date: mai 20, 2016, 10:03 | No Comments »

A l’occasion de son cocktail annuel du 4 février 2016, Paul-Etienne Davier a présenté les grandes lignes de La loi sur la Transition énergétique (LTE) concernant le bâtiment : contrat performance énergétique, Tepos/Bepos, embarquement de la performance pour le parc privé/copropriétés…

img_20160204_203623-copie.jpg

Cliquez sur l’image ci-dessous pour télécharger la présentation

vignette-presentation.JPG

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, BEPOS, Certifications environnementales, Enjeux environnementaux, L'actualité Avenir Investir, RBR 2020, énergie positive. Date: février 9, 2016, 7:22 | No Comments »

Le groupe Arkema et ses partenaires ont associé leurs expertises et savoir-faire dans le projet de la  Smart House : une maison-laboratoire à échelle 1 capable de reproduire des scènes de la vie quotidienne pour tester et analyser les interactions des matériaux dans une habitation.

Les données collectées dans la Smart House permettent d’améliorer les produits d’aujourd’hui et de créer les innovations de demain, dans les domaines de l’environnement, l’efficience énergétique, le confort et la santé.

image1.jpg

Sur ce projet initié dès 2012, Ai Environnement a couvert les prestations suivantes :

  • Programmation de l’opération sur un plan technique, fonctionnel, budgétaire et architectural en tant que mandataire ;
  • Organisation d’une Démarche de Conception Intégrée visant à accompagner Bostik dans ses choix durant la conception ;
  • Bureau d’études mandataire de la maîtrise d’oeuvre sur une opération PassivHaus et BEPOSEffinergie
  • Assistant Environnemental à Maîtrise d’Ouvrage pour les Certification BREEAM® (niveau Very Good), LEED® (niveau Platinium) ;

DES MATÉRIAUX INNOVANTS POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE

Inauguré en octobre 2015, le projet Smart House offre une plate-forme collaborative et de prospective pour réfléchir à l’amélioration de la Construction durable.  Dans cette maison-laboratoire, unique au monde, Bostik et sa maison mère Arkema font une démonstration grandeur nature de leurs savoir-faire et de leur avance en terme de projets responsables et durables.

Enfin le projet est particulièrement performant sur le plan énergétique et thermique et devrait obtenir la double labellisation thermique Passivhaus et Bepos, mais aussi les certifications Leed et Breeam.

illustration_bostik.jpg

 

Pour télécharger le communiqué de presse:

 inauguration-smarthouse-by-arkema.pdf

 

Vidéo “Intégrale Placements”, du jeudi 15 octobre 2015, présenté par Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur, sur BFM Business.

 

 

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, BEPOS, BREEAM, Bâtiment passif, Certifications environnementales, Enjeux environnementaux, L'actualité Avenir Investir, énergie positive. Date: octobre 8, 2015, 11:13 | No Comments »

Ai Environnement mise sur le bon cheval 

Ai Environnement va participer en tant que BET fluides et HQE à la réalisation de la Maison du Cheval Boulonnais pour la Communauté de Communes de Desvres-Samer (62). C’est l’agence JOLY & LOIRET qui a remporté le concours pour la réalisation de cet équipement inédit en France. Livraison prévue en 2015.

Pour en savoir plus

xn2lh.jpg

 95 candidats, 5 finalistes et 1 lauréat 

AI Environnement fait parti de l’équipe de l’architecte Bernard Desmoulin qui a remporté le concours pour la constuction du nouvel espace d’accueil du musée de Cluny-musée national du Moyen-Âge, à Paris. Bernard Desmoulin est lauréat de l’Equerre d’argent 2009.

Pour en savoir plus

xn3ny.jpg

Un open-space dans un stade

L’équipe constituée par nunc architectes a remporté le concours organisé par la RIVP pour l’aménagement du stade Jean Bouin à Paris 16e en vue de la création d’une pépinière d’entreprises. AI Environnement est BET fluides, thermique et HQE sur ce projet d’aménagement du stade de l’architecte Rudy Riciotti.

 Plus d’infos

xn2p3.jpg

Rénovation de la halle du marché du centre ville de Noisy-Le-Grand

halle.JPG

Egalement les concours auxquels Ai Environnement participe

  • réalisation d’un groupe scolaire neuf maternelle / élémentaire / restauration / office, certifié hqe et labellisé bepos effinergie
  • réhabilitation de la piscine de Wattignies

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, BEPOS, Certifications environnementales, Enjeux environnementaux, L'actualité Avenir Investir. Date: décembre 1, 2014, 9:01 | No Comments »

Situé à Lille, Urbawood est  un concept innovant de bâtiment tertiaire construit entièrement en bois en moins de 30 jours ! Ce projet né de l’association de 3 entreprises,  Nacarat, Gérim, et Création Bois Construction, accueillera prochainement  des entreprises du web et de l’informatique.

AI Environnement a participé à une visite organisée en mai dernier par le promoteur et l’architecte.

urbawood-exterieur.jpg

img_4773.jpg

img_4776-1.jpg

Plus d’informations sur le projet :

http://www.urbawood.fr/

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, Certifications environnementales, Enjeux environnementaux, Matériaux, RBR 2020, immobilier durable. Date: juin 10, 2014, 12:02 | 1 Comment »

Après une période transitoire sans réelle solution juridique, Certivéa a annoncé le 4 mars qu’elle allais désormais pouvoir délivrer les labels de performance énergétique pour les bâtiments non résidentiels (Effinergie+ et BEPOS).
Certivéa vient en effet de signer une Convention avec le collectif Effinergie.

Pour rappel, le label Effinergie+ permet notamment un gain de 20% par rapport à la RT 2012, et BEPOS Effinergie va bien au delà en étant sur la voie des bâtiment à énergie positive, mais en compensant les usages réglementaires de consommations seulement.

Ces labels sont une étape sur la voie de la RBR 2020 et du bâtiment robuste, durable et désirable. Ils vont ouvrir également la porte à des financements publics pour faciliter le montage des opérations, et commence à intégrer Qualité de l’Air Intérieure (QAI) et étude en Analyse de Cycle de Vie (ACV).
La performance atteinte sera également visée par le Cofrac, organisme reconnu par le Comité français d’accréditation.

AI Environnement précise toutefois que ces labels à eux seuls ne saurait garantir une performance d’usage et le confort optimal des occupants. La prise en compte d’hypothèses d’usage en amont, une ingénierie de qualité et la maintenance d’usage sont tout autant, voir plus propice à l’atteinte de standards BEPAS et BEPOS réels.

Posted by admin, filed under BEPOS, Certifications environnementales, énergie positive. Date: mars 6, 2014, 12:29 | No Comments »

Plan Bâtiment Durable

Placé sous l’autorité du ministère du Développement durable, le « plan bâtiment Durable» a pour objectif la mise en œuvre de  l’environnement dans tous les secteurs du bâtiment : les bâtiments publics, le logement social, le secteur tertiaire privé et le logement privé. Le 11 juillet dernier avait lieu l’Assemblée Générale du Plan Bâtiment Durable, à laquelle AI Environnement a participé et qui a permis de faire un point d’étape sur les réglementations en cours ou à venir :

Obligations de rénovation dans le tertiaire ou dans le  résidentiel, futurs labels HPE/THPE  de la RT 2012, bâtiments responsables de 2020, guichets uniques de la rénovation énergétique, financements innovants…

Enfin à l’occasion de cette AG, seize organismes se sont engagés pour favoriser le déploiement de la Garantie de Performance Energétique Intrésèque (GPEI), qui se situe au stade de la conception et/ou des travaux, et a pour objet de garantir un niveau maximal de consommations énergétiques du bâtiment sur une durée donnée et en excluant le comportement des occupants.

Plus d’infos : http://www.legrenelle-environnement.fr/leplanbatimentgrenelle

Posted by admin, filed under Bioclimatique, Certifications environnementales, Financement, immobilier durable. Date: juillet 19, 2013, 3:24 | No Comments »

« Previous Entries