Thomas Jaillard le 11 mai 2018 est devenu pour AI Environnement WELL Accredited Professionnal. Il rejoint l’équipe de BREEAM Assessors et de référent HQE et complète le panel de Certifications traitées par AI Environnement en répondant à une demande de plusieurs de nos clients pour lesquels nous traitions déjà cette démarche de Certification.

AI Environnement via Thomas Jaillard has earned the WELL Accredited Professional (WELL APTM) credential through the International WELL Building InstituteTM (IWBITM), placing AI Environnement among a group of leading professionals who are dedicated to supporting human health and well-being in the built environment.

The WELL AP credential is the new, leading credential signifying advanced knowledge of health and well-being in the built environment and specialization in the WELL Building StandardTM (WELL).

WELL APs have successfully passed the WELL AP exam, an assessment based on the expertise of leading practitioners in the field of design, health and wellness in the built environment. Developed using GBCI’s rigorous test development best practices, the WELL AP exam is designed to test a candidate’s knowledge and proficiency in building wellness and the principles, practices and applications of the WELL Building Standard. The WELL AP Exam was launched last October and was complemented by a comprehensive educational program.

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, Certifications environnementales. Date: mai 16, 2018, 2:12 | No Comments »

Les bureaux d’étude AI Environnement et FACEA ont conçu aux côtés de l’entreprise KZB le projet AVENIDOR.

Le prototype de construction offre des perspectives d’avenir sans commune mesures dans le secteur d’activité du bâtiment. En effet, imaginez des bâtiments (résidentiels et tertiaires) sans impact sur l’environnement que ce soit en termes de production des matériaux utilisés, de mise en œuvre ou d’exploitation.
Pour toucher du doigt cette utopie le projet livré est un Centre de R&D situé dans la Creuse, une première construction maçonnée certifiée « Passive Premium » par le Passivhaus Institut. Il s’agit de la plus exigeante des certifications existante actuellement dans le secteur du bâtiment. Le propos est d’avoir un standard de comparaison pour étalonner la construction 100% biosourcée que nous allons construire en 2018.

Les objectifs atteints :
- 100 % autonome totalement hors-réseaux
- Electricité : production d’énergies renouvelables & stockage
- Eau : approvisionnement en eau potable & traitement des eaux usées
- Connectivité : internet & téléphonie
- Bâtiment maçonné certifié « Passive Premium »
- Consommation électrique minime
- Étanchéité à l’air irréprochable (la plus grosse fuite provient du cylindre de serrure)

Les objectifs intermédiaires :
- Réaliser une construction 100% biosourcée
- Certifiée « Passive Premium »
- Cycle de vie produit = externalités environnementales négatives insignifiantes

Les objectifs finaux :
- Démocratiser ce type d’habitation
- Lutter efficacement contre le réchauffement climatique
- Offrir un confort de vie exceptionnel aux utilisateurs

Voici le lien vers le site internet du projet :  https://www.avenidor.com   

AVENIDOR PASSIF PREMIUM AI ENVIRONNEMENT

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, BEPOS, Bioclimatique, Bâtiment passif, Certifications environnementales, RBR 2020, énergie positive. Date: mars 14, 2018, 12:35 | No Comments »

Cerqual a sorti au début du mois une Version 3 du référentiel Construction et Rénovation, pour les logements, Etablissements Médico-sociaux et résidences services applicable au 01/02/2018.

1.  Cette V3 introduit les rubriques suivantes :

Biodiversité : 

Afin de répondre à des préoccupations grandissantes sur le sujet de la biodiversité, la rubrique initialement développée avec la nouvelle offre NF Habitat, a été revue. Dans les applicatifs Construction, son niveau d’entrée démarre en HQE 1 point, tandis que dans les applicatifs Rénovation, seuls des niveaux HQE supérieurs sont proposés.

=> Pour un profil HQE très performant classique, les impacts sont les suivant :

Les enjeux écologiques du site initial sont recensés (rapport bibliographique et cartographique permettant d’identifier d’éventuels enjeux sur le site et à proximité -continuités écologiques, habitats, espèces, zones protégées,… - en complément de l’analyse de site). Suite à ce recensement, des informations « écogestes » sont fournies aux résidents et gestionnaires faisant état de la démarche engagée pour la biodiversité et des mesures prises pour la préserver (par exemple : préservation de l’eau, gestes écoresponsables, gestion différenciée, compostage, zérophyto, etc.).

Bâtiment Connecté :

Un consensus des professionnels a été obtenu pour créer une rubrique spécifique sur le sujet. Dans un premier temps, les exigences ne concernent que l’applicatif Construction Logement.

Un socle d’exigences pour NF Habitat repose sur les conditions de connectivité du bâtiment à la fibre optique et aux réseaux de communications intérieurs aux logements. Des exigences HQE 2/3 pts sont proposés et compatibles avec le label R2S de l’association SBA. Des autocontrôles sont demandés aux entreprises sur les réseaux installés. Une réflexion est engagée pour intégrer des contrôles approfondis sur ces réseaux.

=> Pour un profil HQE très performant classique, les impacts sont fort !  Voir référentiel à partir de la page 124.

Résilience vis-à-vis des risques :

La rubrique Résilience vis-à-vis des risques est créée dans les applicatifs Construction et Rénovation, en métropole uniquement et hors copropriété.

Elle a pour objectif d’accompagner les maîtres d’ouvrage dans la prise en compte des effets des aléas climatiques qui peuvent concerner leurs opérations. Ces aléas sont les vagues de chaleur (canicules), les pluies intenses / inondations, les tempêtes, les mouvements de terrain, les sécheresses et les températures moyennes plus élevées. Son principe repose sur la hiérarchisation des aléas climatiques, en lien avec l’analyse de site, lorsqu’elle existe. Un outil est proposé pour choisir les effets des aléas à traiter et mettre en place des mesures adaptées.

Le niveau d’entrée NF Habitat reste sur de l’information aux usagers tandis que celui de HQE demande de traiter deux effets parmi les aléas climatiques identifiés comme à risque sur la parcelle.

=> Pour un profil HQE très performant classique, les impacts sont les suivant :

• Un document d’information (Livret remis aux occupants, GISELE, dépliant dédié)  qui précise les procédures mises en place dans le bâtiment ou par la collectivité et/ou les bonnes pratiques à respecter en cas d’aléa climatique (Canicule, vents forts, inondation, sécheresse, retrait-gonflement des argiles, mouvements de terrain) est diffusé aux habitants et au gestionnaire

• Les effets des aléas ayant les impacts les plus significatifs sur l’opération sont identifiés et les choix constructifs et/ou organisationnels réalisés sur l’opération permettent la prise en charge d’au moins deux effets d’aléas climatiques (Suivant aléas analyse de site).

2. Cette V3 crée de nouvelles exigences applicables pour un profil NF Habitat HQE Très performant : 

Fonctionnalité des lieux :

Création d’une exigences NF HQE 1 point :

En maison individuelle, il y a lieu de prévoir une surface au sol pour positionner les bacs. « En maison individuelle, lorsqu’il est prévu que le ramassage des déchets ménagers soit effectué devant chaque maison, une surface au sol est identifiable dans les dépendances (abris, garage…) permettant de positionner le nombre de bacs en adéquation avec le nombre de flux collecté en porte-à-porte par la collectivité (ordures ménagères, emballages, journaux-magazines, verre, biodéchets

Services et transport :

Création d’une exigences NF : pour tous les parcs de stationnement extérieurs et couverts : l’exigence en niveau NF Habitat rappelle la réglementation sur les dispositions à prendre (hors câblage) permettant d’accueillir ultérieurement des bornes et un comptage individuel pour la recharge normale de véhicules électriques ou hybrides.

3 . Cette V3 crée un nouveau profil, le profil Economie circulaire : 

Le profil Economie circulaire s’intègre dans le nouveau cadre de définition de l’économie circulaire dans la construction, de l’Alliance HQE-GBC. Ce profil a été construit en s’appuyant sur les rubriques déjà existantes et sur 3 nouvelles rubriques : Ressources Matières, Valorisation des ressources locales et Déconstruction. Le profil est disponible pour tous les applicatifs Construction, seulement pour les opérations NF Habitat HQE. Pour le valider, l’atteinte de 40% de la somme des exigences à 2 ou 3 points rattachées au « Profil Economie Circulaire » est nécessaire.

Pour obtenir le profil « économie circulaire », une opération NF Habitat HQE doit :

- Répondre à toutes les exigences NF Habitat,

- Répondre à toutes les exigences NF Habitat HQE 1 point,

- Atteindre 40 % de la somme des exigences à 2 ou 3 points rattachées au profil « économie circulaire » qui s’appliquent à l’opération.

Posted by admin, filed under Certifications environnementales, biodiversité. Date: février 9, 2018, 6:23 | No Comments »

Dans ces quatre chroniques, vous découvrirez les quatre saisons de nos abeilles durant l’année 2017 écoulée :

- “Butineur 14 hiver 2017 : un redoutable tueur en série” sur le frelon asiatique.

- “Butineur 15 printemps 2017 : chercheuses d’or“.

- “Butineur 16 automne 2017 : Reines en majesté“. 

- “Butineur 17 automne 2017 : quand le nectar se fait rare“.

Bonne lecture, en espérant que ces chroniques vous donneront envie de parrainer un rucher, voir de vous en occuper d’une dans votre jardin avec les beaux jours ! N’hésitez pas à venir chercher votre pot de miel. Pour toute demande, suivez ce lienNe soyez pas pressé de le manger, le miel est le seul aliment impérissable.

Rucher AI Environnement

Chroniques fournies par notre apiculteur Pollinium.

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, Enjeux environnementaux, biodiversité. Date: janvier 4, 2018, 9:25 | No Comments »

bandeau-simi.jpg

Ai Environnement sera présent cette année encore au SIMI, Salon de l’immobilier d’entreprise qui aura lieu début décembre à Porte Maillot.

Au sein du collectif KYOz, qui réunit l’ensemble des acteurs de la maitrise d’œuvre Ai Environnement présentera les derniers projets de la construction bas carbone.

kyoz-bd.jpg

Venez nous retrouver sur le stand bois de KYOz hall : NIVEAU 2 - stand : E 19
img_6466.JPG

Posted by admin, filed under L'actualité Avenir Investir. Date: novembre 25, 2016, 4:08 | No Comments »

 .

Vous le savez, le secteur du bâtiment est en pleine mutation. La transition énergétique, mais aussi la transition numérique, impactent nos métiers et nos savoir-faire. Dans ce contexte, comment se former et acquérir les compétences qui permettent de répondre à ces nouveaux enjeux ?
La filière du bâtiment se mobilise et met en place une plateforme de formation en ligne, gratuite, ouverte à tous et accessible 24h/24h.

rubon218-0fd04.png

La première vague de cours débutera le 17 Janvier 2017 : sur le sujet de la rénovation énergétique, les 2 MOOCs proposés vous fourniront les fondamentaux et les outils pour réussir vos projets. Ai Environnement a créé  avec Fab21 un Mooc dédié “Une méthode pour réussir vos opérations et chantiers de rénovation”. L’objet de ce cours est de passer en revue l’ensemble des méthodes et outils qui permettent :

  • de renforcer les pratiques collaboratives entre corps d’état et avec la maitrise d’œuvre
  • d’améliorer l’accompagnement du client
  • d’augmenter la performance technique en s’appuyant sur de nouvelles méthodes collaboratives et sur de nouveaux outils numériques

Le cours est concret et suit les étapes d’une opération de rénovation depuis le 1er contact avec la maitrise d’ouvrage jusqu’à la fin du chantier. Il s’appuie sur de nombreux retours d’expérience et des témoignages de professionnels. Cette démarche pragmatique et structurée vise à accompagner les professionnels dans une plus grande technicité.

Lien vers le Moochttp://mooc-batiment-durable.fr/

Posted by admin, filed under L'actualité Avenir Investir. Date: novembre 24, 2016, 7:26 | No Comments »

Dans cette chronique, vous découvrirez que dans la petite société que forme un essaim, la place du mâle n’est pas à envier ! Les faux-bourdons sont mis dehors sans ménagement quand ils deviennent une bouche à nourrir inutile pour l’hiver.

La chronique revient également sur le rôle de l’abeille, et comment la distinguer d’une guêpe pour mieux la protéger. Une abeille étant végétarienne, vous ne la trouverez jamais sur votre viande par exemple.

Bonne lecture, en espérant qu’elle vous donnera envie de parrainer un rucher, voir de vous en occuper d’une dans votre jardin avec les beaux jours ! Le nouvel article sur la ruche d’AI Environnement : “Chez les abeilles, on ne se pique pas de parité“.

N’hésitez pas à venir chercher votre pot de miel. Pour toute demande, suivez ce lienNe soyez pas pressé de le manger, le miel est le seul aliment impérissable.

Rucher AI Environnement

Chronique fournie par notre apiculteur Pollinium.

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, Enjeux environnementaux, biodiversité. Date: octobre 26, 2016, 6:43 | No Comments »

 bandeau-sous-site-energie.png

Une logique de convergence d’intérêt va-t-elle s’imposer comme liant pour accompagner la transition énergétique des bâtiments ?

Un an après le vote de la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte (LTECV), Paul-Etienne Davier, gérant fondateur du bureau d’ingénierie environnementale AI Environnement, dresse un premier bilan. Et analyse les impacts positifs de cette loi.

Pour lire la suite:

http://www.lemoniteur.fr/article/point-de-vue-une-logique-de-convergence-d-interet-va-t-elle-s-imposer-comme-liant-pour-accompagner-l-32762676#comments

Posted by admin, filed under L'actualité Avenir Investir. Date: août 18, 2016, 5:04 | No Comments »

.

À compter du 1er juillet 2015, certains professionnels intervenant dans le cadre de projets labellisés “Effinergie+” ou “Bepos Effinergie 2013″ devront disposer de qualifications spécifiques. Concrètement, le BET en charge de l’étude thermique devra obligatoirement détenir une certification “NF Etudes thermiques – Habitat individuel, Habitat collectif et tertiaire” de Certivéa, une qualification “1331 - Etudes Thermiques Réglementaires – Maison individuelle” ou “1332 Etudes thermiques Réglementaires - Bâtiment collectif d’habitation et/ou tertiaire” de l’OPQIBI.

qualification

 

Ai Environnement vient d’obtenir ces deux qualifications qui viennent attester de la rigueur des études menées par notre bureau d’études. Ainsi son attribution repose sur la capacité à réaliser, dans le domaine de l’habitat collectif et/ou des bâtiments tertiaires, les calculs exigés par la réglementation thermique en vigueur, établis à partir d’un logiciel évalué et conduisant à la production de la synthèse d’étude thermique exigée par les textes officiels.

Maison BEPOS

Le label Effinergie+ est destiné à faire la jonction entre les exigences de la RT 2012 et celles du Bepos : consommation d’énergie maximale de 40 kWh/m2.an, étanchéité inférieure à 0,4 m3/h.m2, évaluation des consommations mobilières, production locale d’EnR…

Plus d’informations:

- Site web de l’OPQIBI

- Site web de l’association Effinergie

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, BEPOS, énergie positive. Date: juin 12, 2016, 7:20 | No Comments »

La Ville de Paris a lancé en 2016 le plan « 1000 immeubles », visant à accompagner l’habitat privé à la réduction des consommations d’énergie, la réduction des émissions de gaz à effet de serre mais également l’amélioration du cadre de vie. Comme le rappelle la Ville, « Paris compte environ 47.000 copropriétés regroupant plus d’un million de logements. Plus de 90% de ces copropriétés ont été construites avant la première réglementation thermique de 1974, adoptée après le premier choc pétrolier » : le gisement d’économies d’énergie est donc important et la baisse des charges des copropriétaires et locataires un réel objectif à atteindre.
Un appel à projets est actuellement lancé pour sélectionner les copropriétés qui feront l’objet d’un accompagnement spécifique (aide à la définition de l’audit, le choix des prestataires, l’accompagnement financier de la copropriété, etc.), voire de subventions éventuelles pour les travaux de rénovation thermique ou de végétalisation du bâti.

Les copropriétés parisiennes intéressées peuvent s’inscrire en ligne sur le site eco renovosn Paris ou contacter directement l’Agence Parisienne du Climat : www.apc-paris.com / info-conseil@apc-paris.com / 01 58 51 90 20.

plaquette 1000

Figure 1 - Plaquette du Plan 1000 immeubles de la Ville de Paris

Souhaitant proposer ses services aux copropriétés, Ai Environnement a développé une offre spécifiquement destinée à l’habitat collectif privé visant à promouvoir des bâtiments sobres en énergie, durables et désirables. Notre offre met l’accent sur le confort et le bien-être des occupants dans leur résidence, ainsi que sur sa performance réelle d’exploitation. C’est ainsi qu’en partenariat avec les agences d’architecture Archi Ethic, Ecosystème Urbain, V.O. Architectes avec Suzanne Hagenah et le cabinet de conseil en gestion/ingénierie financière des copropriétés Copro+, Ai Environnement aura réalisé cet hiver cinq audits globaux partagés sur Paris et ses alentours, réunissant au total 27 bâtiments et 920 logements.

Cette offre complète d’audit global partagé permet d’aborder de façon combinée les travaux d’entretien de la résidence (liés à son obsolescence règlementaire en matière d’acoustique, de sécurité incendie, etc.), les travaux d’amélioration du cadre de vie (végétalisation de la résidence, gestion des déchets, valorisation des locaux non utilisés, …) et les possibilités d’amélioration énergétique globale, tout en favorisant l’autonomie des copropriétaires dans la démarche d’audit.

Dans le cadre de ces audits complets, à la recherche des moindres économies, Ai Environnement analyse de façon détaillée:

  • le confort des habitants et leur ressenti par des mesures appropriées,
  • l’enveloppe thermique des bâtiments,
  • les systèmes de chauffage, eau chaude sanitaire et ventilation,
  • les consommations d’électricité spécifique, 
  • les contrats d’exploitation,
  • les possibilités de valorisation de ses qualités bioclimatiques (réduction du volume chauffé, maximisation des apports solaires, gestion du confort d’été, etc.),
  •  les autres réseaux en parties communes (distribution électrique, plomberie, etc.).

Pour cela, Ai Environnement dispose de matériel de mesure et d’investigation, comme par exemple :

  • un multimètre pour la mesure  de la température de l’air et des parois, des débits de ventilation, de la vitesse de l’air, du taux d’humidité,
  • un luxmètre pour la mesure de l’éclairement lumineux,
  • une caméra thermique pour le repérage des pertes de chaleur par les parois et les réseaux.

cliche-thermographique-2.jpg       cliche-thermographique-1.jpg

 Figure 2 - Clichés thermographiques d’une copropriété à Paris 19ème (façade à gauche, réseau de chauffage à droite)

Les offres globales proposées par Ai Environnement et ses partenaires permettent de répondre aux exigences du cahier des charges « Audit énergétique et architectural » de l’ADEME Ile de France/Région Ile de France/APC/Ville de Paris (juin 2014). Ainsi l’audit global peut être subventionné à hauteur de 50% du montant HT par la Région Ile de France. Les dossiers de demandes de subventions doivent être transmis directement à la Région Ile de France.

Nous invitons donc les Conseils syndicaux et syndics de Paris et région parisienne à préparer dès maintenant l’audit global de leur copropriété à l’hiver 2016/2017 en prenant contact dès aujourd’hui avec Ai Environnement : copropriete@ai-environnement.fr / 09 82 38 92 06.

Posted by admin, filed under Actualité d'AI Environnement, L'actualité Avenir Investir. Date: juin 10, 2016, 1:13 | No Comments »

« Previous Entries